Le pari en ligne se retrouve sans le soutien de l'AGA

L'American Gaming Association (AGA - en français Association Américaine de Jeu) qui est le groupement des acteurs de l'industrie américaine du pari, retire son soutien au pari en ligne en raison de l'absence de consensus sur la question.

L'annonce a été faite par Geoff Freeman, le PDG du groupement qui a indiqué que l'AGA ne pouvait pas se positionner en défenseur du secteur du pari en ligne à cause des divergences d'opinions entre les principaux casinos sur la question.

Dans une interview accordée au Wall Street Journal, Freeman déclarait ceci : « l'une des choses que j'ai apprises dans cette industrie est que nous sommes extrêmement forts lorsqu'il s'agit de nous tirer mutuellement dans le dos. Les tireurs d'élite présents dans cette industrie font partie des meilleurs. Si ce sujet doit demeurer au cœur des débats, nous allons certainement nous entretuer ».

Les casinos tels que le Caesars et le MGM ont pris position en faveur de la réglementation du pari en ligne. Ils proposent des offres de paris en ligne légaux au Nevada et dans le New Jersey. Le Las Vegas Sands défend la position opposée. Son PDG, Sheldon Adelson, a dépensé des millions d'euros pour essayer de faire interdire l'activité en Amérique.

Le changement de position aurait pu être prédit par n'importe quel observateur régulier des différents développements de la polémique. L'année dernière, Freeman et son groupement supportaient catégoriquement le pari sur Internet en affirmant que l'absence de réglementation avait fait fuir les joueurs vers l'étranger. Puis, en mars, son attitude s'était adoucie après qu'il ait appelé son groupement à baisser d'un ton dans la conduite des débats étant donné que le pari en ligne était une source de division entre les membres du groupe.